lundi 12 juillet 2010

Un peu de poésie au coeur de l'été

C'est à La Croix qu'on doit cette heureuse initiative, peu commune pour un grand quotidien national. Et je ne dis pas cela par corporatisme ! Pendant tout l'été, le journal a confié sa der à Colette Nys-Mazure. Dès aujourd'hui, la poétesse belge ouvre généreusement son anthologie de poètes francophones, avec chaque jour un extrait de texte accompagné d'un décryptage. La poésie, écrit-elle dans ce premier volet, "est tout sauf un luxe".
"Substantielle, elle aide à vivre et celui qui l’écrit et ceux qui la lisent (...) Nous avons besoin de poèmes comme de l’air que nous respirons. Une longue fréquentation de la poésie de tous bords m’a convaincue que la vision poétique, loin de nous éloigner du réel, du présent, communique au quotidien – ses visages et ses paysages, ses émotions et ses actes – une qualité particulière, une lumière et une chaleur, un émerveillement ponctuel ou continu, comparable à l’effet du feu sur le bois sec." Parfait pour l'été. Et même après...

F-X.M.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire