mardi 21 septembre 2010

La photo retrouvée est bien celle de Rimbaud

C'était donc lui. Et c'est une dépêche AFP qui nous le confirme. Selon l'agence, de nouveaux documents inédits, récemment mis en ligne par les découvreurs de la célèbre photographie d'Arthur Rimbaud à Aden (Yemen), laissent à penser qu'il s'agit bien du poète.

Cette enquête (1), menée en collaboration avec Jean-Jacques Lefrère, biographe d'Arthur Rimbaud, avec l'aide de nombreux chercheurs, institutions et particuliers "confirme et précise l'attribution initiale. Pas un élément ne la contredit", assure Jacques Desse, l'un des deux libraires qui a découvert ce cliché présenté au public en avril et qui depuis déchaîne les passions.

Début septembre, Claude Jeancolas, spécialiste du poète, avait ainsi mis en doute l'authentification de "l'homme aux semelles de vent", arguant de l’impossibilité de sa présence à Aden début août 1880. Mais l'enquête semble confirmer que le cliché a été réalisé en août 1880 par l'explorateur Georges Révoil, sur le perron de l'hôtel Univers à Aden. Rimbaud, âgé de 26 ans, venait d'y arriver. "Quasiment tous les autres personnages de la photo sont identifiés", précise Jacques Desse.

De toute évidence, le mystère photographique est levé. Soit ! On s'en remettra. Cette frénésie médiatique est finalement assez symptomatique de notre obsession, très contemporaine, de l'image, de notre besoin de nous raccrocher à des mythes. Or, la poésie de Rimbaud est autrement intrigante que ce bout de papier jauni. Et il faudra sans doute encore du temps pour en explorer tous les confins... avec ou sans photo !

La photo d'Arthur Rimbaud à l'âge adulte, et l'un des libraires qui l'a découverte, Jacques Desse, le 15 avril 2010 (Source : AFP)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire