mercredi 26 mai 2010

Parution dans les Cahiers du Sens 2010

Une bonne nouvelle ! J'ai la joie de figurer au sommaire de l'édition annuelle des Cahiers du Sens édités par le Nouvel Athanor, sous la houlette de Danny-Marc et Jean-Luc Maxence. Cette année, la revue fête ses vingt ans ! Son thème ? "La poésie", tout simplement ! On y retrouve de fines lames (à côté desquelles je fais pâle figure!) : France Burghelle Rey, Andrée Chedid, Christophe Dauphin, Bernard Jakobiak, Jean-Pierre Lesieur, Dana Shishmanian ou Patrice Delbourg, pour ne citer qu'eux... La revue sera disponible (236 pages, 19 €) lors du 28e Marché de la Poésie qui se tiendra place Saint-Sulpice (Paris 6e) du 17 au 20 juin, au stand D5 pour être précis. L'occasion de découvrir toute la richesse et la diversité d'un univers poétique moins éteint qu'il n'y paraît. Bonne lecture !

lundi 17 mai 2010

Ed Harcourt, l'âme des brumes anglaises

Retenez bien ce nom. Celui d'un grand songwriter à découvrir... Son nouveau disque ("Lustre" le bien-nommé, tout d'élégance et de contrastes) ne sera disponible qu'au mois de juin. Mais on peut l'écouter en avant-première grâce à la magie du web ! Musicien surdoué (piano, guitare, basse, banjo...), Edward Harcourt est surtout un chanteur aux capacités immenses, dont les râles gorgés de houblon évoquent parfois le meilleur de Tom Waits, tutoyant ailleurs les sommets de pureté d'un Jeff Buckley ou d'un Elliott Smith. Ajoutez à cela un phrasé pianistique immédiatement reconnaissable, un brun rétro, façon Rufus Wainwright, et le décor est planté. Sauf qu'Ed Harcourt fait du Ed Harcourt. D'album en album, son oeuvre ne ressemble à aucune autre. Tant mieux ! Les anglophiles apprécieront aussi la poésie singulière d'un auteur lettré, volontiers fantasque, qui reste hélas trop méconnu - barrière de la langue ? - de ce côté de la Manche. S'il poursuit son exploration, et si son exigence finit par rencontrer un écho populaire, Ed Harcourt pourrait bien être à la pop music ce que Jim Jarmush ou Tim Burton sont au cinéma grand public. Pas assez tubesque, sans doute, pour les radios... Mais quel plaisir, pour le mélomane, de plonger dans cette ambiance crépusculaire, peuplée de fantômes et de croque-mitaines, de monstres et d'humeurs saisonnières, de tendresse aussi.
Ce disque est un bijou, donc.

François-Xavier Maigre









samedi 15 mai 2010

Lecture de poèmes dimanche 16 mai 2010

Bonjour ! Petite pub de dernière minute ! J'aurai le plaisir d'assister à cette rencontre, lors de laquelle je dirai trois poèmes parus dans le dernier numéro d'Ici é Là. N'hésitez pas à passer si vous êtes à Paris, l'entrée est libre, il y aura plusieurs poètes qui valent le détour.
Bon week-end, à très vite ! F-X.M.

La Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines

présente sa revue

Ici é Là, n°12


Halle Saint Pierre – auditorium

Dimanche 16 mai à 15h00

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Avec :
Roland Nadaus, Dan Bouchery, Christophe Dauphin, Claude Ber, Philippe Biget, François-Xavier Maigre, James Noël, Nathalie Pascal, Hervé Martin,

samedi 8 mai 2010

Saint-Pol-Roux par Roland Nadaus

La prochaine émission « Dieu écoute les poètes » (RCF 61) sera consacrée à Saint-Pol-Roux ; elle sera diffusée en direct le lundi 10 mai à 11h15.
On peut l’écouter en FM dans la région ornaise et sur internet, en direct uniquement : sur le site de RCF ou sur cet autre site.
Rediffusion samedi 19 à 17h15 et dimanche 20 à midi.
On peut aussi en demander un cd à RCF 61 : 02.33.80.20.61
Connaissant la passion de Roland Nadaus pour l’oeuvre magistrale mais - hélas - quelque peu oubliée du Mage de Camaret, cette émission devrait valoir son pesant d’or.

dimanche 2 mai 2010

Parution de trois poèmes dans "Ici é là"

Bonjour à vous, rares - mais précieux - lecteurs ! Pardonnez ma légère baisse d'activité ces dernières semaines : beaucoup de travail sur le plan professionnel, et donc, forcément, moins de temps pour l'écriture, le furetage sur le web... et le partage des mots !

De plus, je travaille sur un éventuel recueil et, de ce fait, m'efforce de laisser reposer davantage mes textes, pour leur permettre de mûrir, de se bonifier (je l'espère!). J'en mettrai quelques uns en ligne, d'ici peu. En essayant d'être plus sélectif, plus exigeant que je ne l'ai été jusqu'ici. Ce blog est une improvisation permanente, je teste, tâtonne !

Par ailleurs, pour ceux qui connaissent la très belle revue "Ici é là", éditée par la Maison de la poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines, vous y trouverez dans son n°12, qui vient de paraître, trois poèmes envoyés il y a un bout de temps, à tout hasard... Merci à leur comité de lecture pour leurs encouragements et leur suivi irréprochable.

F-X.M.