dimanche 5 février 2012

"Poésie, une passion française", par Alain-Jacques Lacot

Le critique et poète Alain-Jacques Lacot vient de publier dans le Magazine littéraire de février 2012 une enquête fouillée sur l'état du marché de la poésie en France, relevant ses paradoxes et ses perspectives. Voici les premières lignes de ce papier très réussi :

"Aborder l’univers de la poésie en France, c’est entrer dans un monde de paradoxes. Qu’on en juge : plus de 100 000 personnes s’adonnent à l’écriture de la poésie mais le tirage moyen des recueils édités est de moins de trois cents exemplaires. Sauf exception, les « grands » éditeurs ont abandonné le domaine de la poésie mais environ cinq cent trente structures éditoriales existent sans compter les structures d’auto-édition. La poésie est quasi-absente des grands médias mais des évènements poétiques fleurissent en France, pas seulement au printemps, dont certains réunissent des dizaines de milliers de personnes. Elle a une image parfois passéiste et élitiste mais une certaine jeunesse s’en empare et pratique le Slam.Alors que , dans le passé , elle a souvent été dominée par certains courants, elle n’a jamais été aussi diverse et plurielle qu’aujourd’hui. Donc, si la poésie est en crise : vive la crise ; si la poésie est morte : vive la poésie." La suite est à lire ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire