vendredi 28 septembre 2012

Chronique d'un été poétique en Macédoine


Pardonnez le silence des dernières semaines : vacances, travail, déplacements... Accaparé, j'ai négligé ce blog. Voici donc quelques nouvelles fraîches : fin août 2012, j'ai eu la joie d'être invité pour la 51e édition du Festival des soirées poétiques de Struga, en république de Macédoine, où mon recueil Dans la poigne du vent (Editions Bruno Doucey) a reçu le Prix de l'Unesco, attribué chaque année à un jeune poète d'un pays différent. 

Crédit photo : Festival de poésie de Struga.
C'est mon éditeur, Bruno Doucey, qui l'avait présenté à ce concours au cours de l'hiver. Abasourdi par la nouvelle de ce prix, j'y vois d'abord un encouragement à persévérer dans la quête solitaire et parfois âpre du mot juste, de la parole qui nous ramène aux origines... Ce voyage à Struga fut surtout une occasion de rencontrer d'autres auteurs venus du monde entier, d'entendre la musique d'autres langues. Je posterai prochainement des textes de certains des poètes que j'ai rencontrés là-bas.

Cette année, le lauréat de la Couronne d'Or (l'autre prix de Struga, le plus important et le plus ancien, destiné à un poète confirmé) se nommait Mongane Wally Serrote (photo ci-dessous), un grand poète sud africain, homme épris de liberté et d'une humilité totale. Ce poète succède notamment à Pablo Neruda (1972), Yves Bonnefoy (1999) ou encore Léopold Sedar Sengor (1975).  Joie de l'avoir côtoyé pendant plusieurs jours, d'avoir bénéficié de son expérience. Je n'oublierai pas ses conseils et son exemplarité. Merci enfin aux habitants de Struga : lové sur les rives du lac d'Ohrid, ce village discret ferait une patrie d'adoption idéale pour les poètes du monde. Merci à tous ceux qui ont rendu cette aventure possible. Vive la poésie.

Avec Mongane Wally Serote, au jardin des poètes.








Pour en savoir plus :

Festival des Soirées poétiques de Struga 

Bio de Mongane Wally Serrote 

Article en Anglais sur la 51e édition des "Struga poetry evenings"




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire